SPIKE Magazine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SPIKE Magazine

Message  Bud Wiser le Ven 25 Aoû 2017 - 15:39



Votre magazine vous informe de toutes les dernières news du monde de Blood Bowl.

Alors, ne ratez plus rien, Abonnez vous !!


Dernière édition par Bud Wiser le Lun 28 Aoû 2017 - 14:59, édité 1 fois
avatar
Bud Wiser

Messages : 2821
Date d'inscription : 11/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

T'inquiètes pas. CDTC.

Message  Bud Wiser le Ven 25 Aoû 2017 - 17:46

T'inquiètes pas. CDTC.







Nous retrouvons Bud Wiser, coach victorieux lors de la saison 2016-2017 avec les Grinders, désormais président de la franchise des Albion Rams.
Et bien président, pouvez nous dire quelques mots de votre reconversion ?


Bud W. : Bonjour à vous. Je dois dire que ces nouvelles fonctions me tentaient depuis quelques saisons. Ca permet de prendre un peu de recul par rapport au terrain et de plus me consacrer aux sponsors, au team management et au recrutement.
Les fonds m’ont longtemps manqué, mais la saison dernière a été exceptionnelle de ce côté là et me voilà maintenant président-propriétaire de ma propre franchise.

Une bien belle réussite, en tous cas, jusqu’ici…
On a entendu parler en début de mercato d’une rumeur concernant le recrutement du coach Rippersly, le finaliste malheureux avec l’équipe Khorneuse des RATM pour diriger les Rams. On sait maintenant qu’il a refusé votre offre et préféré s’associer au coach Bouzzy. Vous avez des regrets à ce sujet ?


Bud W. : A vrai dire, s’il est vrai que nous avons parlé tactique avec le coach Rippersly, notament à propos des pestigors, sanguinaires et autres hommes-bêtes, il n’y a jamais rien eu de concret en terme d’offre de recrutement. Rippersly prétendait à un transfert vers la ligue de Bordeleaux, je suis surpris qu’il ait finalement signé chez le coach Bouzzy le dernier jour du mercato.

Considérez vous que c’est le premier échec de votre nouvelle carrière et auriez vous opté pour la franchise des Rams si vous aviez su que vous ne pourriez recruter votre premier choix d’entraineur ? On sait que vous avez déjà connu l’échec avec les Iron fists, une formation similaire lors de la saison 2014 – 2015…

Bud W. : Non mais vous écoutez ce que je vous dis ? Je démens catégoriquement avoir fait une offre au coach Rippersly. Reddington Beamish est un coach de talent. Il est mon premier choix.

Si vous le dites.
Nous avons également noté vos nouvelles fonctions au sein de « l’administration Tromp » et premier recadrage à votre encontre cette semaine pour un manque de solidarité manifeste à l’égard des autres membres du CDTC. Je cite le président de la ligue « certains membres du CDTC abusent de leurs pouvoirs pour empêcher d'autres membres du CDTC de bénéficier de ce qui leur revient de droit. »
Qu’avez vous à déclarer à ce sujet ?


Bud W. : Quand nous avons demandé un aménagement de calendrier pour éviter deux déplacements que nous jugions, hum, inadaptés en début de saison, j’ai simplement reçu un message laconique par pigeon : « T’inquiètes pas. CDTC. »
Je n’ai pas compris… Finalement, je vois que ma demande a été rejetée. Alors, ce n’est pas moi qu’il faut accuser de manque de solidarité !

Merci président. Est ce qu'il y a autre chose ?

Bud W. : Oui, si vous le permettez, un mot sur nos sponsors.
Je remercie Nurgle King, notre sponsor maillot, qui a souhaité poursuivre son partenariat avec notre nouvelle franchise. Bien sur ils ont été à nos côtés toute la saison dernière jusqu’au titre et ils ont favorablement accueilli mon projet de changer de poste, passant de coach à président-propriétaire de franchise.

Nous avons également signé un partenariat avec un nouveau sponsor : Bique Sport, les rasoirs qui rasent très fort. J'en suis ravi, je pense que cet accord sera mutuellement profitable à la marque et à la franchise.




Par Raymund Tashmöl
avatar
Bud Wiser

Messages : 2821
Date d'inscription : 11/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: SPIKE Magazine

Message  Matt le Fou le Lun 28 Aoû 2017 - 8:17


Interview du coach des Darkland's Dragonborn

Interview réalisée par le journaliste Gobi1 de l'hebdomadaire blood bowlistique SPIKE Magazine du coach Matt le Fou, suite à sa victoire 2-0 contre les Albion Rams :

G. Coach Matt, vous venez de remporter le premier match de la saison 2-0 contre le vainqueur en titre. Quelques commentaires ?
M. Tiens, vous ne travaillez plus pour le même torchon ?

G. Non, j’ai quitté le journal généraliste pour traviller sur un vrai journal dédié à Blood Bowl. Revenons à vos commentaire sur le résultat de cette après midi.
M. Nous avons les trois points.
Malgré le trucage du calendrier qui nous fait affronter le champion d’entrée.
Malgré le commissaire qui nous empêche d’avoir une préparation complète et nous impose cette date avancée… Imaginez : j’ai reçu l’équipement complet de match pour le front seven, mais les petits ont du jouer en tenue d’entrainement. Je pense que la blessure de Pun est de la responsabilité du commissaire, même s’il niera comme toujours.
Malgré les druides engagés par le CTDC pour qu’ils pleuvent et encore pourrir davantage notre début de saison.
Malgré tout, nous avons les trois points !

G. Vous pensez vraiment que le commissaire est responsable de tout ce que vous avancez ?
M. Naturellement, il jalouse mes succès passés, et fait tout ce qui est en son pouvoir pour me barrer la route. Il était tellement sur de son coup qu’au lotobowl il a fait un des deux seuls paris à un point pour cette première journée : soit victoire de Bud, soit nul. Il était tellement sur du fait que je ne pourrai pas gagner… Bien fait !

G. Bref, passons sur ces histoires de complot. Comment avez-vous trouvé votre équipe ?
M. Pour des joueurs qui viennent d’un plan d’existence où Blood Bowl n’existe pas, et vu les conditions qui nous ont été imposées, je suis satisfait de la prestation de mes joueurs. « Do your job » est ce que je leur enseigne, et dans l’ensemble ça a été fait. Les blocages manquent encore de technique, mais ils ont été réalisés avec sérieux et application. Un peu trop peut-être, un peu plus de violence serait bienvenue. Mais bon, quasiment aucun déchet dans ce secteur, c’était inespéré.

G. Des points à améliorer ?
M. Naturellement ! Beaucoup ! Peut-être que cette fois nous aurons du temps pour l’entrainement avant la J2. Je peux dès à présent vous dire que Fire va travailler sa récupération, et va donc bouffer des pains jusqu’à ce que je sois satisfait. Pin a fait un travail convenable avec le ballon mouillé, mais s’est néanmoins loupé sur une chandelle. Il va rester trempé H24 cette semaine, on verra la semaine prochaine s’il y a besoin de poursuivre. Enfin j’ai pu voir que Magma n’a pas toujours su prendre des décisions aussi rapidement qu’il aurait fallu. Je vais donc l’inscrire à un programme d’algèbre linéaire, et lui faire résoudre les problèmes au milieu d’un champ de tir d’archer, histoire qu’il comprenne ce que j’attends en termes de vivacité d’esprit.

G. Un mot de la fin ?
M. Douze coachs ont pronostiqué un vainqueur de ligue. J’exclue volontairement le coach Chavrouze qui ne semble pas avoir compris le concept de ce pari. Jamais ma côte n’a été aussi basse : deux votes en ma faveur, seul Rippersly a eu la lucidité de m’accompagner dans le pronostic de ma victoire finale.
Pour vous donner un ordre d’idée, ça me met au même niveau que coach Talkarde… Franchement, soyons sérieux !
Je pense que faire des pronostics en dessous de mon standing n’est pas très heureux, car ça ne peut que me donner un esprit revanchard, et tout le monde peut en saisir les implications…
avatar
Matt le Fou

Messages : 2028
Date d'inscription : 11/09/2011
Age : 37
Localisation : Saint Caprais de Lerm

Revenir en haut Aller en bas

Re: SPIKE Magazine

Message  Bud Wiser le Jeu 31 Aoû 2017 - 21:21

La rubrique à Raymund









         Cher lecteur,

Je sais que les vacances ont été longues et que le rectangle vert t'a surement manqué. C'est avec une joie enfantine que j'ai moi même retrouvé le chemin du stade pour la reprise de la saison. L'affiche Rams Vs Dragonborn était prometteuse, avec deux coachs d'expérience dont un qui a préféré « prendre du recul » et un plus gros cachet sans doute.
Ma déception n'en a été que plus grande...

On a assisté à une empoignade molle dans 10 cm de boue, je te le dis, on s'est bien fait chier. Il paraît que certains joueurs ont quand même réussi à se blesser, mais je me suis renseigné, le premier s'est pété le genou en tombant tout seul et l'autre était tellement petit qu'on ne sait pas si le Ram qui a fait le coup ne lui aurait pas marché dessus sans faire exprès.
Vraiment navrant...

Alors bien sur, les deux camps dans leurs interviews d'après match ont eu beau jeu d'accuser le président de la ligue, la conjonction des deux lunes ou encore la pluie. Mais merde, on ne leur demande pas d'avoir le talent d'un Celebrimbor, juste de se zigouiller avec un peu d'entrain, bordel.

Pour l'anecdote, les Dragonborns s'imposent en doublant la mise dans les arrêts de jeu. Je voyais Red' Beamish faire la gueule sous la flotte... Bien fait pour toi l'angliche. Je ne comprends pas comment il a pu accepter de partir sans mino.
Comme disait un coach américain que je tiens en très haute estime :
A bas TV pour une équipe du chaos, le mino est ta seule arme, s'en priver s'est se tirer une balle dans le pied !



L'angliche sous la pluie battante en route pour se prendre le 2e TD

Ce soir, pour les amateurs de match à sens unique, les nains de la Moria devraient se faire étriller par les Super Stars Goblin Forge Return. C'est toujours amusant mais personnellement, ce n'est pas trop mon truc. Je sens que je vais plus apprécier le match du week end prochain où d'autres nains devraient bien dérouiller.
Emmenés par le coach Raztout, ce sera les débuts du Rainbow Six Squad.

Ce que j'aime bien avec cette équipe, c'est qu'au moins l'étoile montante Raztout n'essaie pas de nous mener en bateau, tout est dit dans le titre. Les 5 petits troopers bleus qu'il alignera seront juste là pour la déco. Je te le dis, je m'attends à ce que ce soit l'équipe surprise de la saison. Je suis prêt à te coller mon billet là dessus.

Là où un spécialiste comme moi a moins de certitudes, c'est pour savoir quels nabots vont prendre le plus cher. Parce que bon, les deux teams vont prendre cher c'est clair.
Les gars de Gimli vont probablement encaisser plus de Tds que de blessures, mais ils devraient quand même se faire découper menu alors que les gars de Runella vont sans doute pas prendre plus de 2 pastilles en terme de TD, ça non. Par contre je vois bien le Six Squad tenter le grand chelem : une sortie chacun pour bien lancer la saison.

Vivement dimanche, j'en salive d'avance.

Ton dévoué,
Raymund Tashmöl
avatar
Bud Wiser

Messages : 2821
Date d'inscription : 11/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: SPIKE Magazine

Message  Talkarde le Mer 4 Oct 2017 - 14:53

avatar
Talkarde

Messages : 2311
Date d'inscription : 08/05/2011
Age : 38
Localisation : Dagobah

Revenir en haut Aller en bas

Re: SPIKE Magazine

Message  Albius le Dim 8 Oct 2017 - 19:49

Explications d'un commissaire






Nous interviewons aujourd'hui le commissaire du CDTC et président du FIST, propriétaire de la franchise Deep-Sea Jumpers, Albius. La journée précédente de nombreuses affaires ont frappées sa légitimité au poste qu'il occupe au CDTC, Albius s'explique ....

SPIKE Magazine : Bonjour Albius. Un magasine concurrent a publié lors de la journée précédente un document qu'il certifie être authentique dans lequel vous donnez des consignes d'organisations pour une grande majorités des matches. Cependant ces consignes s'apparentent toutes à du trucage des rencontres, et font par ailleurs le lien avec des évènements qui d'une part se sont réellement produits, pluie, manque d'équipement, nourritures avariés et j'en passe, mais également les pronostics que vous avez fait pour cette journée. Qu'avez-vous à dire sur ce sujet ?

Albius : Bonjour cher journaliste et merci de m'avoir donné la parole. En effet, je déplore premièrement dans cette affaire l'opacité totale et volontaire exercée par votre concurrent qui a refusé catégoriquement de me recevoir afin que je puisse donner ma version des faits au motif de vouloir garder son "indépendance". Or, vous en conviendrez, ce n'est qu'en se basant sur une seule parole que nous faisons un travail à la fois incomplet mais surtout subjectif, alors lorsque ce journal se targue d'être impartial, nous sommes loin du compte. Ainsi leurs pratiques sont à la fois antinomiques et scandaleuse.

S.M. : Mais une fois que vous avez dit ça, vous ne répondez pas à ces accusations.

Albius : Mais j'y viens. Soyons un peu sérieux et prenons de la hauteur, commençons par vérifier la véracité de ces éléments. Très vite nous voyons que rien ne tient. D'abord, le document n'est pas signé de ma main, n'importe qui aurait pu l'écrire. Ensuite, il est publié après que les matches ont été joués, il est donc aisé d'y inscrire toutes les problématiques qui ont été rencontrées lors des matches. Enfin, en voyant les résultats vous ne pouvez que constater que mes pronostics se sont avérés faux pour partie, or le principe du trucage est bien sûr de tricher mais avec comme effet non négligeable, excusez moi du peu, d'obtenir les résultats escomptés.

S.M. : Mais alors quel est le but de publier ce type de document ?

Albius : Ecoutez, je ne sais pas vraiment. Peut être pour déstabiliser le nouveau CDTC, ou discréditer ma fonction, mais cela n'a rien changé, bien au contraire. En publiant de tels supercheries, ce sont les détracteurs eux même qui perdent en légitimité. Voyez par vous même, en journée 2 il y a eu beaucoup moins de réclamations des écuries. Je pense qu'elles ont été un peu ébranlées par le changement d'organisation, mais elles s'y sont faite.

S.M. : Il y a quand même une plainte qui a été déposée à votre encontre après cette publication, ce qui veut dire qu'il y avait matière.

Albius : Absolument pas. Vous savez, tout le monde peut aujourd'hui porter plainte pour n'importe quoi, même avec des mensonges. La meilleure preuve que ces éléments ne sont que des tissus de quolibets sans intérêt est que la justice n'a pas saisie la plainte pour motif de "manque d'éléments concrets", ce document à proprement été rejeté.

S.M. : Vous avez raison, et ce après une entrevue entre Balthazar P. Tromp, Président de la ligue et le procureur à qui la plainte a été déposée.

Albius : Que voulez-vous sous entendre Monsieur ? Il est normal qu'en tant que président de la Ligue Pilou celui-ci ai été entendu par la justice avant de constituer le dossier, je ne vois là que le travail impartial de la part du procureur.

S.M. : Merci de nous avoir accordé cette interview, au revoir Albius.

Albius :Au revoir.



Dernière édition par Albius le Lun 9 Oct 2017 - 10:13, édité 5 fois
avatar
Albius

Messages : 590
Date d'inscription : 10/05/2011
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: SPIKE Magazine

Message  Raztout le Dim 8 Oct 2017 - 20:25

Ces politiques, tous des escrocs Smile
avatar
Raztout

Messages : 1667
Date d'inscription : 09/05/2011
Age : 22
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: SPIKE Magazine

Message  Matt le Fou le Ven 27 Oct 2017 - 10:16


Interview du coach des Darkland's Dragonborn

Interview réalisée par le journaliste Gobi1 de l'hebdomadaire blood bowlistique SPIKE Magazine du coach Matt le Fou, suite à sa défaite 1-2 contre les elfes noirs des Dark Renegades :

G. Coach Matt, vous venez de subir votre première défaite de la saison, qui plus est lors de votre premier match à domicile. Quelques commentaires ?
M. La préparation du match n’a pas été satisfaisante. Nous aurions du mieux coacher l’équipe. Les dragonborns auraient du mieux s’entrainer. Les blocages ont été d’une fébrilité inacceptable. Les kobolds doivent apprendre à mieux résister.
Beaucoup de choses sont à améliorer, nous allons y travailler.

G. Les terres des Darklands sont particulièrement rudes. Un mot sur le climat local peut-être ?
M. Je ne suis pas originaire de ce plan d’existence. Mais effectivement, je ne m’attendais à ce que brutalement une telle chaleur tombe sur le stade. Et pire que ça, je pensais que ces dragonborns étaient censés bien résister à un petit coup de chaud ! Ben non, apparemment ils n’ont pas tous des ancêtres cracheurs de feu, et plusieurs ont fait leur délicat au moment de retourner jouer sous la fournaise.
Je peux vous assurer que nous avons adapté notre entrainement. Madame T. a bien voulu nous fournir des portails dimensionnels, et maintenant l’entrainement est un enfer. Ou en tout cas il s’y déroule.

G. Certains ont critiqué votre décision de scorer tôt en première mi-temps, ce qui a permis au coach Rippersly d’égaliser avant la pause. Pensez-vous qu’ils ont raison ?
M. Ecoutez, nous avons fait ce qui nous paraissez être la bonne décision sur le moment. Je ne doute pas que nombreux sont ceux qui auront une autre vision, mais c’est ce qui nous paraissait être le plus efficace. Nous pensons que le drive défensif suivant aurait pu être plus efficace, avec des blocages plus performants, mais cela n’a pas été le cas. Nous avons beaucoup de travail à faire pour préparer le match suivant.

G. A propos du match suivant, que pensez vous des Super Stars Goblin Forge Return du coach Talkarde ?
M. Ils sont à trois victoires en autant de match. Ils ont des joueurs disciplinés, qui progressent bien, et sont coachés par le vainqueur de la saison 2016. Le match s’annonce difficile, et nous allons travailler pour le préparer du mieux possible.




avatar
Matt le Fou

Messages : 2028
Date d'inscription : 11/09/2011
Age : 37
Localisation : Saint Caprais de Lerm

Revenir en haut Aller en bas

Re: SPIKE Magazine

Message  Albius le Sam 28 Oct 2017 - 10:33

Interview de Rash, Blitzer chez les Deep-sea Jumpers






SPIKE Magazine : Bonjour, vous êtes actuellement le tenant du titre ex-aequo du joueur le plus destructeur, mais également le joueur le plus cher, ce début de ligue vous réussi plutôt bien n'est-ce pas ?

Rash : 'Jour. Bah moi j'fais c'que m'dit l'coach, des fois ça marche et des fois ça marche pas, après les prix et les titres, tout ça j'y comprends pas grand s'savez. En tout cas, j'aime bien mettre des beignes, héhé.

S.M. : Il paraît que ça la première année que vous jouez à Blood Bowl, et qu'il y a moins d'un an vous ne saviez même pas ce qu'était ce sport.

Rash : Ouaip, c'est bien vrai. C'est l'troll qu'est venu nous chercher, il a discuté avec notre reine, M'dame Angelica, puis j'sais pas c'qu'ils sont dit, mais elle nous a dit d'aller faire du sport avec lui. Après le troll nous a collé le coach. Il est cool le coach, il a une grosse voix, il gueule tout le temps, il s'énerve souvent, mais il est gentil quand même avec nous. Alors nous on fait c'qu'il dit. Il nous a appris à sauter comme lui ! On est pas aussi fort que lui, mais on y arrive quand même des fois.

S.M. : Plusieurs d'entre-vous sont mort ou gravement blessé, ça n'affecte pas votre moral ?

Rash : Bah quand on vit dans l'eau, des morts y'en a tout le temps, ya des bêtes immenses et balèzes là bas, et on y peut rien s'savez. Alors que là quand y'en a un qui se fait taper dessus, bah nous on les tape plus fort, et c'est encore plus rigolo, je trouve ça mieux qu'avant.

S.M. : Lors de la Journée 3 vous avez rencontrer sur le terrain votre challenger au titre du destructeur, Kom'on. La rencontre était attendu.

Rash : Ah oui, le truc en armure qui avait une couleur bizarre, je m'en rappelle. Bah au début le coach il voulait pas que j'le  tape, il me disait tout le temps de revenir en arrière après que j'ai tapé. Puis vers la fin du match, c'est lui qu'est venu pour me taper. Alors moi j'ai regardé le coach, et il m'a dit que je pouvais taper dessus, alors je l'ai étalé par terre, puis avec les copains on a tous taper dessus par terre quand l'arbitre il regardait pas, c'était drôle, héhé. Puis après y'a des gens qui sont venu le chercher parcequ'il bougeait plus. Mais les autres ils avait l'air quand même content, je sais pas trop pourquoi ...

S.M. : On vous a senti fébrile lors du derniers match contre la Manu-fracture, que c'est-il passé ?

Rash : Z'avez vu les steacks ? Les gars ils étaient gros et vachement balèze. Pas tous, mais quand même. Puis chais pas, y'avait un truc bizarre, me sentais pas à l'aise. Le coach il a beaucoup crié sur moi après, plus que d'habitude ... il m'a dit que j'avais rien dans les nageoires. Alors moi pour lui faire plaisir, je lui ai montré, et je suis aller taper le bonhomme super gros, celui qui ressemble à un gros humain, et j'ai tapé si fort qu'ils ont dû l'évacuer, et le coach il était content après, il est gentil le coach.

S.M. : Merci d'avoir consacré un peu de votre temps Rash, au revoir.

Rash : Salut !

avatar
Albius

Messages : 590
Date d'inscription : 10/05/2011
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: SPIKE Magazine

Message  Bud Wiser le Sam 28 Oct 2017 - 15:45

Il gagne a être connu ce Rash. Un brave type. Very Happy
avatar
Bud Wiser

Messages : 2821
Date d'inscription : 11/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: SPIKE Magazine

Message  Bud Wiser le Dim 29 Oct 2017 - 11:08

avatar
Bud Wiser

Messages : 2821
Date d'inscription : 11/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: SPIKE Magazine

Message  Albius le Dim 29 Oct 2017 - 15:00

Je ne savais pas qu'il avait une carrière aussi impressionnante sur les planches que dans un stade. Sacré Reddington va ! Cette saison va nous permettre de voir s'il est aussi talentueux en tant que coach Wink
avatar
Albius

Messages : 590
Date d'inscription : 10/05/2011
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: SPIKE Magazine

Message  Raztout le Sam 4 Nov 2017 - 19:15

Flash Saturday Night Blood Bowl
Victoire des SKT T1 sur les Rainbow Six Squad aujourd'hui sous un ciel capricieux. Les équipes sont présentées, il s'agit de deux prétendants actuels au trophée des puduks. L'un agresse l'autre tape, un match de poètes s'annonce.

Les Morts Vivants laissent l'attaque aux Ogres. La pluie s'abat sur le Rainbow Six Stadium. Fait important car le sol deviendra extrêmement dangereux. La balle arrive en fond de cours. Les ogres tapent poussivement et la balle leur glisse des mains. Les MVs choisissent une défense en retrait pour mieux agresser l'ogre au sol. La suite se ressemble, les ogres tapent mollement et les MVs restent groupés pour agresser, la balle ne fait que reculer sans que l'ogre ne puisse mettre la main dessus. Enfin les MVs décident de passer pour aller chercher la balle qui n'arrive pas à trouver de porteur. Les ogres défendent leur position jusqu'à l'esquive raté du snotling journalier qui permet aux Morts Vivants de tenter le ramassage en zone. Leurs mains sont sûres, la pluie n'y fait rien la goule s'empare de la balle, résiste à trois blocs de l'ogre, et ira marquer tour 8 après le blocage du revenant, pourtant moins fort, pour libérer le passage.
Les MVs attaquent à 10 contre 10. Une seule goule sur le terrain, l'une a glissé et s'est faite mal, l"autre expulsée par l'arbitre. Les ogres tirent Blitz, placent un revenant KO et placent un snotling sous la balle qui réussit sa réception malgré la pluie. Joie de courte durée le snotling vole et la goule ramasse, même si elle n'est pas loin de se louper. Les ogres imposent la pression. Les MVs se dépatouillent mais ne peuvent pas empêcher leur porteuse de se faire coller inlassablement par des microbes tête-de-mûle. Les ogres deviennent fébrile sur les blocages et commencent à craquer. La goule entre dans la moitié de terrain des Rainbow Six. Les ogres ont l'occasion d'envoyer Phoenix Leader sanctionner la porteuse en poussant la momie qui gène le passage mais cette dernière a compris qu'il faut assurer et enverra Blue Leader au tapis, mettant fin aux espoirs des Rainbow Six de récupérer la balle. Le ball control sera sans danger et les ogres, malgré leur supériorité numérique ne feront que tomber sur leurs blocages maladroits. Tour 8 sans surprise 2-0, Vitctoire des SKT T1.

Très bon deal pour les SKT T1 qui assurent les points et qui peuvent se préparer de façon admirable pour leur prochaine rencontre, les Darkland Dragonborns de Matt le Fou. Les agressions n'ont pas été au rendez-vous, sûrement à cause de cette pluie épaisse. On espère un retour fracassant des SKT T1 dans le tableau des agresseurs face aux reptiles. Les purs spéculateurs surveillent déjà ce match dont l'issue est loin d'être scellée.
Après la pluie vient l'arc en ciel, du moins c'est ce qu'on peut souhaiter aux ogres du coach Raztout qui rencontreront les Deepsea Jumpers lors de la prochaine journée. Ces derniers qui ont le vent en poupe en ce début de saison où beaucoup de coachs les ayant rencontré se sont esclaffés d'un grand "Quel Chattard". La célébrité sera au rendez vous pour le joueur réussissant à blesser la star des Deesea, Rash, mais je pense que tout le monde souhaite voir les grenouilles voler. Quand bien même la côte des Rainbox Six au Lotobowl n'a jamais été aussi basse.

Point LotoBowl sur ce match, certains audacieux ont misé sur une performance des Rainbow Six, dommage, deux déçus en ce début de Saturday Night Blood Bowl. Bientôt la seconde partie de ce multiplex va commencer, ce que vous suivrez avec Thierry En Rit, votre chroniqueur préféré.
avatar
Raztout

Messages : 1667
Date d'inscription : 09/05/2011
Age : 22
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: SPIKE Magazine

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum